Le temps de se raconter nos vies

J’ai eu l’immense honneur d’être invité pour la 10eme édition de la Mira’rt week par Anne-Sophie Jean, coordinatrice et directrice artistique et Rouge Hartley artiste peintre.

 
J’ai eu envie d’aborder cette réalisation telle une performance. Chaque jour ma peinture a évolué, changé, bougé. A mon grand étonnement j’ai eu mal à modifier ou effacer l’œuvre existante quotidiennement. Mais, je ne voulais pas modifier l’objectif que je m’étais fixé. A mes yeux, le jeu en valait la chandelle. 

J’aurais tant aimé que cette semaine ne s’arrête jamais. J’aurais tant aimé que je puisse faire encore une peinture par jour pendant plusieurs jours.  

Au travers d’une poignée de photos diffusée ici, voici une partie de ce qu’il existe encore de mon passage à Mira. Mais au fond, tout le reste a bien plus d’importance à mes yeux. Je n’oublierais pas les longues discussions, les soirées à refaire le monde, et les journées à faire le nôtre, celui où l’on se sent bien, où l’on se sent vivre. J’ai encore en moi ces saveurs printanières avenue Vulcain, l’humidité matinale, ma balade seul à Arcachon, les réveils à l’aube, les sourires dans les bureaux, la naissance de nouvelles amitiés et le soleil au rendez-vous presque chaque jour. Je revois encore Moon qui me snob après sa rupture amoureuse, les ateliers abstraits menés avec joie et sans prétentions, la bière qui coule à flot, les serveuses qui courent partout, la soirée karakoé, le groupe de folk, les soirées tapas, la tarte au citron, la petite cachette pour les clés et tant de choses encore… 

J’ai peint, mené des ateliers et fait des rencontres fortes avec les protagonistes journaliers de la brasserie ainsi que des nombreux.se visiteur.ses. Certaines choses ou d’autres nous amèneront à nous revoir c’est sûr.

C’est tout ça, sans en perdre une miette, que j’ai voulu mettre dans ma peinture. Il y a le résultat, mais j’apporte toujours autant d’importance, voire de plus en plus, au processus de création. Je vis le moment présent.

J’ai choisi pour cette série de peintures de parler d’amitié, celles qui restent ou celles que l’on voit filer entre les doigts mais qui nous ont fait grandir. Les amitiés honnêtes, les amitiés homme – femme auxquelles je crois dur comme fer, les amitiés d’été, de vacances ou de voyage…  

Et l’amour dans tout ça ? 

Trouver sa ou son partenaire, parcourir la planète ou discuter toute une vie dans son salon, se créer un espace de rencontre et de voyage. Beaucoup de questionnements, inventer son chemin et créer ses propres codes, être juste et fidèle…

remerciements

Merci infiniment à tous les gens que j’ai croisé pendant ce projet.

Merci Jacques, Mr Mira pour créer ce genre d’espace tellement important pour l’art et la culture. Merci pour ton accueil et les conditions irréprochables pour chaque artiste.

Merci à toutes et tous les employé.es, l’équipe de la com, mes stagiaires et apprenti.es le temps d’un atelier, le temps de se raconter nos vies. Merci à celles et ceux qui croient en moi et qui comme moi mettent l’humain au centre de leurs projets coûte que coûte.

Merci Unikalo pour les peintures de qualité. J’ai fait quelques infidélité à Jefco mais c’était très agréable.

Merci Naïa, ses parents et son amoureux

À tous les gens avec qui j’ai parlé, échangé, discuté.

Spéciale dédicace à mon pote Lucas, tu me manques frérot. C’était trop cool de passer du temps ensemble. Pensées aux artistes avec qui j’ai fièrement partagé l’affiche Rémi Tournier, Rouge Hartley, Amaya Subervolia,  Manolo Mesa.

Merci infiniment à Rouge Hartley pour l’invitation. Très heureux d’avoir enfin fait ta connaissance. Je te souhaite bonheur dans tout ce que tu entreprendras.

Enfin, j’ai gardé les meilleur.es pour la fin : un chaleureux merci à Anne So et Brice, la meilleure des équipe de coordination sans qui tout cela n’aurait pas eu la même saveur. Vous me réinvitez quand vous voulez. Je peux même me déguiser et prendre un pseudo si ça peut aider.

 

témoignages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *